9H15_ESPACE PAILLETTE


Nous sommes samedi, le réveil sonne. 
Premier bug

Il est 8h. 
Deuxième bug.

Oui, j'irais au sport un samedi matin aux aurores (pour ne pas dire en pleine nuit). Comme ça je pourrais m'auto-complimenter en me lançant dans le miroir des trucs comme :
"Ouhlala, t'aurais pas perdu 7 kilos depuis ce matin ?"
"Diiiiis-donc, c'est quoi cette forme de petits cubes sous ton débardeur ultra moulant ?"

L'espace Paillette, c'est bien mais c'est loin. Alors dans le métro, l'oeil vitreux, j'essaye de défier du regard quiconque regardera plus de 3 secondes ma tenue. Je suis désolée mais une brassière de sport noire et rose fluo s'accorde tout à fait bien avec un pull col V en cashmere Comptoir des Cotonniers. Je ne vois absolument pas où est le problème ! Et puis au moins, je peux courir en descendant les marches du métro sans risquer de me prendre un sein dans le menton. Non la brassière, invention du tonnerre.

30 minutes de marche-bus-métro-marche plus tard, me voilà en piste. Avec mon 90A négatif et mon caleçon noir Quouetcha (je dis Quoetcha si je veux), je me sens trop sportive. J'apprend même un nouveau vocabulaire. Step Touch, Roll on, Single ! Dans 3 mois je suis bilingue. 

Les exercices s'enchainent,... s'enchainent au sol...je me retrouve sur les genoux... à 4 pattes, une jambe derrière l'oreille... je vois ma jambe...je la vois bien...je peux même voir les muscles à travers ma jambe (il bougent tout seuls). Je peux également voir qu'on me voit voir ma jambe....

Dernier bug.
Préparer ses affaires à 8h du mat et prendre un leggings noir opacité 10% au lieu du caleçon opaque QUOUETCHA.

1 commentaire:

  1. Moi aussi je porte du Quouetcha! trop la classe :)

    RépondreSupprimer